Prix Rodolphe Töpffer 2019

Lors d’une cérémonie organisée à la HEAD-Genève, MM. Thierry Apothéloz, conseiller d’Etat chargé du département de la cohésion sociale, et Sami Kanaan, conseiller administratif chargé du département de la culture et du sport de la Ville de Genève ont remis trois prix pour la bande dessinée. Il s’agit du Grand Prix Töpffer, du Prix Töpffer Genève et du Prix Töpffer de la jeune bande dessinée.

Depuis plus de vingt ans, le 9e art est soutenu à Genève par l’octroi des Prix Rodolphe Töpffer ainsi nommés en hommage à l’illustre Genevois, figure importante de la bande dessinée.

Le Grand Prix Töpffer récompense Nikita Mandryka, pour l’ensemble de son oeuvre.

L’auteur et dessinateur succède à Jean-Christophe Menu, lauréat de la catégorie l’an dernier et président du jury en 2019.

 Co-fondateur de l’Echo des Savanes, rédacteur en chef de Charlie Mensuel, dessinateur chez Spirou, Vaillant, Pif, il est aussi le créateur du célèbre Concombre masqué et de ses aventures potagères.

 Une exposition sous forme de dialogue entre planches originales et citations littéraires est à voir jusqu’au 18 janvier à la Bibliothèque de Genève. 

Son dernier projet, Cosmic Stories, reprise du modèle des Comics américains, fait l’objet d’une seconde exposition, dans le Cube de la HEAD-Genève cette fois, vernie à l’occasion de la cérémonie de remise des prix Rodolphe Töpffer.

Le Prix Töpffer Genève, récompensant le meilleur album publié entre septembre 2018 et septembre 2019 par un-e Genevois-e a été attribué à Helge Reumann pour SUV (éd.Atrabile). 

Cet album à l’écriture graphique très forte a été unanimement salué par le jury et ajoute à la cohérence du travail de Helge Reumann, dont les thèmes obsédants que sont la violence urbaine et la nature austère domptée par l’homme sont traités avec un humour grinçant et une esthétique rigoureuse, entre bande dessinée et art contemporain.Le Prix Töpffer de la jeune bande dessinée soutient la relève locale et récompense le projet on publié d’un-e auteur-e âgé-e de 15 à 30 ans. Cette année, ce prix revient à Jeff Délez pour Quelques bribes éparpillées par-ci, par-là.

 Ce jeune artiste de 22 ans nous offre une plongée dans une passionnante réflexion sur le rapport à l’espace et sur le médium du dessin.

Avec un langage propre à l’auteur, ce projet traduit une obsession du détail et du fragment avec une originalité saluée par le jury.

Le travail de l’ensemble des nominé-e-s des prix est exposé au CFP Arts encore jusqu’au 5 décembre.

Programme complet des expositions sur www.prixtopffer.ch

Le Grand Prix Töpffer 2020, qui succèdera à Nikita Mandryka, est la Belge Dominique Goblet, auteure de bandes dessinées illustratrice et plasticienne.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here