Le Conseil d’Etat ne confirmera que le 9 décembre si les établissements publics peuvent recommencer à travailler.

Le Conseil d’Etat genevois vient d’indiquer aux restaurateurs qui devaient rouvrir le 10 décembre que finalement, la véritable décision sera prise… la veille.

Les cafetiers-restaurateurs – 2600 établissements et 16’000 emplois à Genève – sont à bout et au bout. Ils se sentent abandonnés, n’ayant plus d’argent pour payer leurs collaborateurs pour le mois de novembre.

Café restaurants ouverture le 10décembre?

Carougereouverture001
manifcafetiers19Nov045
manifcafetiers19Nov041
manifcafetiers19Nov044
manifcafetiers19Nov043
manifcafetiers19Nov042
manifcafetiers19Nov037
manifcafetiers19Nov036
manifcafetiers19Nov034
manifcafetiers19Nov030
manifcafetiers19Nov038
manifcafetiers19Nov028
manifcafetiers19Nov040
manifcafetiers19Nov027
manifcafetiers19Nov033
manifcafetiers19Nov021
manifcafetiers19Nov026
manifcafetiers19Nov024
manifcafetiers19Nov032
manifcafetiers19Nov029
manifcafetiers19Nov035
manifcafetiers19Nov020
manifcafetiers19Nov022
manifcafetiers19Nov023
manifcafetiers19Nov013
manifcafetiers19Nov010
manifcafetiers19Nov017
manifcafetiers19Nov009
manifcafetiers19Nov019
manifcafetiers19Nov012
manifcafetiers19Nov005
manifcafetiers19Nov007
manifcafetiers19Nov003
manifcafetiers19Nov006
manifcafetiers19Nov001
manifcafetiers19Nov008
manifcafetiers19Nov004
Carougereouverture001 manifcafetiers19Nov045 manifcafetiers19Nov041 manifcafetiers19Nov044 manifcafetiers19Nov043 manifcafetiers19Nov042 manifcafetiers19Nov037 manifcafetiers19Nov036 manifcafetiers19Nov034 manifcafetiers19Nov030 manifcafetiers19Nov038 manifcafetiers19Nov028 manifcafetiers19Nov040 manifcafetiers19Nov027 manifcafetiers19Nov033 manifcafetiers19Nov021 manifcafetiers19Nov026 manifcafetiers19Nov024 manifcafetiers19Nov032 manifcafetiers19Nov029 manifcafetiers19Nov035 manifcafetiers19Nov020 manifcafetiers19Nov022 manifcafetiers19Nov023 manifcafetiers19Nov013 manifcafetiers19Nov010 manifcafetiers19Nov017 manifcafetiers19Nov009 manifcafetiers19Nov019 manifcafetiers19Nov012 manifcafetiers19Nov005 manifcafetiers19Nov007 manifcafetiers19Nov003 manifcafetiers19Nov006 manifcafetiers19Nov001 manifcafetiers19Nov008 manifcafetiers19Nov004

©photos:Christian BONZON

En Suisse, Pas moins de 100 000 places de travail sont menacées de disparition, le Conseil fédéral est-il prêt à sacrifier l’hôtellerie-restauration en faisant le choix d’accepter délibérément une vague de faillites dans l’hôtellerie-restauration selon GastroSuisse.

 Aujourd’hui, le CF n’offre aucune perspective à la branche et refuse les aides d’urgence nécessaires», critique Casimir Platzer, président de GastroSuisse. Dans le cadre du droit d’urgence, la Confédération aurait dû décider et agir en ce sens. «La perplexité et une grande déception planent», ajoute-t-il.

On s’en doute : on ne rouvre pas un restaurant comme un bureau.

Les professionnels de la restauration ont investi dans toutes les mesures d’hygiène exigées, sacrifié leur capacité d’accueil, investi dans des plans de protection.

Ces professionnels n’ont pas besoin de compensations,mais d’aides bien réelles. 

Beaucoup se sont endettés, bien plus d’ailleurs que la valeur de leur établissement. Le président de la Société des cafetiers restaurateurs, Laurent Terlinchamp,  estime que pour beaucoup le point de non-retour est atteint et que l’Etat a abandonné cette branche de l’économie.

Nos autorités doivent réussir à sauvegarder ces milliers d’emplois qui contribuent à l’économie et aux recettes fiscales du canton de Genève.

Les partis montent au créneau notamment l’UDC Genève qui exige que ces établissements puissent rouvrir leurs portes, comme prévu, le 10 décembre prochain.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here