L’organisation décentralisée sur huit sites dans sept communes, sous la coordination du canton et gérée par les Colis du cœur, a permis la distribution de plus de 60’000 colis alimentaires aux personnes en situation de précarité à Genève. Ces distributions hebdomadaires ont été rendues possibles grâce à l’importante mobilisation des communes impliquées, de l’Hospice général et des associations. Le dispositif prévu pour la suite se recentre sur un nombre restreint de lieux de distribution.

Lors d’une conférence de presse du 14 septembre 2020, le conseiller d’Etat chargé de la cohésion sociale Thierry Apothéloz a salué l’effort des communes ayant pris part à la deuxième phase des distributions de colis alimentaires durant la période estivale. Il a aussi rappelé le travail gigantesque des Colis du cœur dans l’organisation logistique de ce dispositif. Cette phase suivait les distributions organisées par la Caravane de solidarité sous la direction de la Ville de Genève à la patinoire des Vernets, d’avril à juin.

Sous la coordination du département de la cohésion sociale, les distributions alimentaires organisées par la Ville de Genève et les communes de Carouge, Grand-Saconnex, Lancy, Meyrin, Thônex, Vernier et Versoix ont pris efficacement le relais de celles opérées aux Vernets, en renforçant le travail d’orientation sociale des bénéficiaires, avec notamment l’implication de l’Hospice général sur chaque site de distribution, en collaboration avec les services sociaux communaux. Elles ont permis à des milliers de personnes, dont de nombreuses familles, de recevoir une aide alimentaire chaque semaine et ont été mises en œuvre grâce au travail conséquent des Colis du cœur, en étroite collaboration avec la Fondation Partage – Banque alimentaire genevoise, qui a assuré la totalité de l’approvisionnement des sites en denrées alimentaires et en produits d’hygiène de première nécessité.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here