À Genève fermeture complète de tous les magasins les 25,26,27 décembre y compris ceux d’alimentation à Genève alors qu’ouverture sur Vaud et en France Voisine .. sur Vaud du monde dans les centres commerciaux et pas dans les petits commerces du Centre des Villes (comme à Nyon, Rolle, Coppet,Gland Morges..), ce qui montre un manque d’harmonisation des mesures au à l’échelon de la Romandie .

Il ne faudra pas s’étonner des dépôts de bilan certain pour les petits commerces en 2021.

26 décembre Nyon-Rolle-Genève

Geneve01526dec
Geneve01626dec
Nyon26dec001
Rolle01026dec
Rolle01326dec
Rolle00826dec
Rolle00926dec
Geneve01926dec
Geneve02026dec
Rolle00626dec
Rolle00726dec
Rolle00526dec
Rolle00426dec
Rolle01126dec
Geneve01826dec
Nyon26dec003
Rolle01226dec
Nyon26dec002
Geneve01526dec Geneve01626dec Nyon26dec001 Rolle01026dec Rolle01326dec Rolle00826dec Rolle00926dec Geneve01926dec Geneve02026dec Rolle00626dec Rolle00726dec Rolle00526dec Rolle00426dec Rolle01126dec Geneve01826dec Nyon26dec003 Rolle01226dec Nyon26dec002

photos:©Christian Bonzon

Pouvait-on demander à tous les genevois de faire ses provisions pour trois jours et de ne pas faire du tourisme d’achat ? Certes la variante du Covid-19 britannique est déjà en Suisse et peut faire craindre à une troisième vague pour janvier 2021, d’autant que certains britanniques n’ont pas respecté la quarantaine imposée et ont filé direction éa France avant la fin de celle-ci. Cette fermeture de trois jours est-elle salvatrice, il faut faire tout pour éviter la contagion dece variante du virus plus contagieux de 50 % à 70 % et c’est certainement ce qu’il fallait faire pour diminuer le risque… mais les habitants du Canton de Genève ne sont-ils pas en droit de se sentir comme punis une deuxième fois avec cette fermeture quasi complète de trois jours, alors qu’ils l’ont été au mois de Novembre contrairement au reste de la Suisse romande et de la Suisse allemande.. 

Le nombre de cas a fortement diminué à Genève dans la population et dans les hôpitaux suite aux mesures de Novembre fallait-il en rajouter une couche ? Ou cette mesure va-t-elle nous sauver du pire ? Seul les prochaines semaines nous donnerons des réponses… Pense-t-on aux personnes à mobilité réduite, aux personnes âgées, à ceux qui vivent au jour le jour, à ceux qui ne peuvent pas porter lourd ou qui n’ont personne pour les aider ?…Il ne s’agit pas de critiquer, ni d’approuver d’autant que l’on n’as pas tout les éléments pour se faire un avis impartial.

Pourquoi aussi se ruer dans les centres commerciaux du Canton de Vaud ou de France de voisine, si les commerces du Centre Ville de Nyon Coppet Gland Rolle sont ouvert et quasiment vide ?

Pourquoi a-t-on le droit de skier, mais pas de manger, ni de s’approvisionner, ne serais-ce du minimum pour la journée?Chacun finit cette année 2020 comme il peut et on sort de Noël et on vas essayer de fêter en privé et en comité restreint en famille pour ceux qui ont la chance d’en avoir une avec eux…

Restons courtois, le seul responsable du stress et qui nous a rendu cette année difficile c’est ce foutu virus et l’espoir du vaccin pointe son nez qui l’espérons nous permettras de vivre une année 2021 plus normale… pour ceux qui sont arrivés à le surmonter ou qui n’en sont pas victimes.

Dans les cantons de Fribourg, Vaud, Neuchâtel et Valais, les établissements publics (restaurants, bars) seront fermés dès samedi 26 décembre au soir jusqu’au 22 janvier.

Le Jura a suivi les directives fédérales depuis le 22 décembre 2020 déjà les musées, bibliothèques, casinos, jardins botaniques, zoos et tous les autres centres culturels, sportifs ou de loisirs comme les discothèques, théâtres, cinéma, piscines sont fermés comme dans le reste de la Suisse à des dates différentes.

Le Valais a fermé ses cafés et restaurants le 26 décembre à 22 heures, alors que Fribourg, Neuchâtel et Vaud ont fermé leurs restaurants et bars le 26 décembre à 23 heures.

Fêtes religieuses autorisées, mais avec 50 personnes au maximum, les funérailles avec le cercle familial et des proches amis..

J’aime le ski, rien de plus grisant qu’un schuss sur de la neige poudreuse avec un ciel bleu, mais n’aurait-il pas été souhaitable de renoncer en cette fin d’année pour ne pas surcharger les hôpitaux déjà à saturation avec la pandémie, comme le reste de l’Europe et de nos pays voisins.

Foule du 28 décembre 2020 après 3 jours de fermeture à Genève

28decgevillefoule002
28decgevillefoule001
28decgevillefoule005
28decgevillefoule004
28decgevillefoule003
Balexert00828decgevillefoule
Balexert00928decgevillefoule
28decgevillefoule006
Balexert01228decgevillefoule
Balexert01128decgevillefoule
Balexert01028decgevillefoule
Balexert00728decgevillefoule
Balexert01328decgevillefoule
28decgevillefoule002 28decgevillefoule001 28decgevillefoule005 28decgevillefoule004 28decgevillefoule003 Balexert00828decgevillefoule Balexert00928decgevillefoule 28decgevillefoule006 Balexert01228decgevillefoule Balexert01128decgevillefoule Balexert01028decgevillefoule Balexert00728decgevillefoule Balexert01328decgevillefoule

©photos:©Christian Bonzon

Et ce qui devait arriver arriva, le lundi 28 décembre  des files d’attente  dans les magasins au centre-ville de Genève et dans le Centre commercial de Balexert…

La ruée sur les magasins d’alimentation ou les magasins n’a pas eu lieu d’électroniques.

Les consommateurs se sont précipités sur les magasins vêtements (de luxe?). Comme quoi la notion de première nécessité est subjective

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here