Haltes du Léman Express

A quelques semaines de la mise en service du Léman Express, le département du territoire a organisé à l’attention des représentant-e-s de la presse une visite des espaces publics et interfaces des haltes du Léman Express le 7 novembre 2019. Ces espaces entre les gares et les nouveaux quartiers deviendront des lieux centraux pour les utilisateurs du Léman Express.

©photos Christian BONZON

 

Léman Express

 

16 km de rails actuellement en construction qui relieront la gare de Genève Cornavin à celle d’Annemasse.

230 km de ligne reliant 45 gares suisses et françaises dans un rayon de 60km autour de de Genève et d’Annemasse.

 

Gare de Lancy Pont-Rouge

640 logements,le projet de l’Adret, 8% de logements d’utilité publique et 1800 nouveaux habitants

122 000 m2 de commerces, bureaux,activités.

Une vélostation de 1200places

20 000 personnes sont attendues chaque jour.

 

Halte du Bachet

Nouvelle entrée sud de Genève et du secteur Praille Acacias Vernets(PAV).

Des espaces publics généreux, de nouvelles liaisons pour piétons et cyclistes  de nombreux commerces, la halte du Bachet deviendra un lieu de rencontre pour habitants et voyageurs. Commerces.

A près la construction de La Chapelle et Les Sciers avec 1300 logements, le projet Chapelle-gui prévoit la réalisation d’environ 600 logements.

Des logements et activités de développement se développeront prochainement de part et d’autre de la route de Saint-julien dans les secteurs de la Cité de Pesay et de Trèfle d’Or qui avaient été l’objet d’un concours de projets d’architecture en 2016.

Au sud de de la route de saint-julien, le périmètre Trèfle-Blanc acccueillera à terme un grand équipement sportif, des commerces et activités ainsi qu’un P+R de 1000 places en sous-sol.

Gare de Genève-Eaux-Vives

400 logements, 23 200 m2 de bureaux et commerces, des équipements et le théâtre de la Comédie.

  Le projet  lancé par la Ville de Genève en 2010 organise et structure le site en trois bandes, qui correspondent à la topographie :

  • La première est formée par l’avenue de la Gare-des-Eaux-Vives, qui est envisagée comme un parc linéaire. De nouvelles rangées d’arbres sont plantées, avec des bancs installés à leurs pieds. Le parvis de la gare se détache de cet ensemble linéaire par son dallage en béton, ponctué de grands arbres ;
  • La deuxième bande est constituée par la dalle qui couvre la tranchée ferroviaire. Des jardins hauts et des jardins affleurants alternent entre les bâtiments et émergences de la gare CEVA, avec des miroirs d’eau devant la Nouvelle Comédie et des placettes plantées entre les immeubles d’habitations ;
  • La troisième bande, en contrebas, prend la forme d’un parc rudéral, planté de bouleaux, qui s’étend jusqu’à la rue Viollier. Une grande traversée, perpendiculaire à ces trois bandes, est formée par le parvis de la gare, son émergence centrale ainsi que des gradins aménagés dans la pente du parc, formant une seconde place en lien avec la galerie commerciale

Halte de Chêne-Bourg

Le périmètre permettra la réalisation de 250 logements et 10’500 m2 de commerces, bureaux et activités.

Ce projet prévoit notamment:

  • la création d’un vaste parvis devant l’émergence CEVA côté Bel-Air. Ce parvis offrira une nouvelle place publique centrale pour Chêne-Bourg ;
  • au Nord du site, la réalisation d’une portion de la Voie verte d’agglomération. Abondamment arborée, la Voie verte sera dévolue aux piétons et cyclistes qui évolueront dans un aménagement proche de la nature ;
  • au Sud, la réalisation d’une nouvelle rue essentiellement piétonne, pour relier le chemin de la Gravière à l’avenue Baud, laquelle sera fortement modérée. Cette nouvelle rue sera accompagnée d’une arcade commerciale, située au rez de deux des trois futurs immeubles d’habitation prévus dans le cadre de l’interface ;
  • au pied de l’immeuble construit par les CFF, la plantation d’un jardin composé de parterres qui alterneront surfaces fleuries et placettes minérales, sous un couvert de magnolias.

Le cœur des Trois-Chênes sera donc un centre-ville animé, mais aussi ouvert sur les quartiers proches, ce qui offrira une excellente accessibilité aux transports publics, notamment au Léman Express.

Halte de Genève-Champel

Entre parc et espace urbain, le site doit permettre d’articuler la vie de quartier, les rues adjacentes et les accès au réseau ferroviaire.

Les quais se situent à 25 mètres au-dessous du sol, avec un accès depuis le plateau de Champel et un accès depuis l’avenue de Beau-Séjour. Un tunnel d’environ 220 mètres de long permettra de connecter non seulement les Hôpitaux Universitaires de Genève à la station, mais également les quartiers du centre-ville: Cluse-Roseraie, Plainpalais et Jonction

 De nouveaux lieux de passage, de pique-nique et de rencontre contribueront  à la vie et à la cohésion sociale du quartier.

 

 

Gare d’Annemasse

Le quartier Etoile Annemasse-Genève, à proximité directe, accueillera logements, bureaux, commerces, équipements de formation, espaces publics et espaces de loisirs.

Les grands principes du projet sont :

  • un concept intermodal très fonctionnel du point de vue des usagers comme des exploitants. L’agencement des différentes fonctions transports facilite la visibilité et lisibilité du site ;
  • parvis sud défini par un front urbain sud affirmé (amorce et prolongement de l’avenue de la gare, au cœur d’un espace urbain arboré). Le projet oriente le centre de gravité de la ville vers la gare et en connexion avec les autres centralités et secteurs de développement urbains. Un ensemble architectural fort et cohérent dessine la silhouette d’une gare visible et une gare routière intégrée dans le pôle modal ;
  • parvis nord constituant la deuxième entrée de la gare et un lieu de passage quotidien pour les habitants « des deux rives». Il permet de désenclaver ce territoire actuellement en friche et de créer des connexions et continuités avec le quartier existant. Il s’agit d’une porte urbaine, en relation avec un tissu très sensiblement différent du cœur de ville. Une articulation patrimoniale et paysagère est proposée dans le secteur de la Rotonde.

©Photos Christian BONZON

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here