Un exercice de sécurité civile binational testera le Léman Express avant son entrée en fonction.

Prérequis à la mise en service intégrale du réseau ferroviaire Léman Express en décembre 2019, un exercice de sécurité civile, grandeur nature, se déroulera le 13 septembre 2019 dans un des tunnels du tronçon CEVA (Cornavin, Eaux-Vives. Annemasse), sur la zone frontière à la hauteur du Foron. Plus de mille figurants ont été recrutés pour l’occasion. L’exercice occasionnera quelques perturbations de circulation dans le périmètre et aux abords de la zone de l’exercice.

Cet exercice, simulant un accident de grande ampleur, a pour objectif de tester la coopération binationale franco-suisse au service de la sécurité ferroviaire et répond à l’exigence des autorités de surveillance suisse (Office fédéral des transport, OFT) et française (Etablissement public de sécurité ferroviaire, EPSF). Il s’agira de vérifier et d’évaluer les concepts d’intervention et d’exploitation lors d’un événement dans un des nouveaux tunnels construits (sauvetage en tunnel, gestion des secours, des impliqués et des proches, collaboration judiciaire ainsi que gestion de l’information et de la communication à la population et aux médias).

Une coopération binationale

Pour mettre en place cet exercice, les CFF et la SNCF collaborent de façon très étroite avec les autorités du canton de Genève et la Préfecture de la Haute-Savoie, les communes du périmètre, ainsi qu’avec l’ensemble des services de sécurité civile et publique. La police cantonale genevoise, la gendarmerie et la police nationale française, les ministères publics suisse et français, les services sanitaires, les services d’incendie et de secours, les associations agréées de sécurité civile, les centres hospitaliers, les organisations de gestion de crise du canton de Genève et de la Haute-Savoie seront ainsi mobilisés durant cette journée.

Cet exercice dit « CONFINE TRE » (de l’italien « confine »: « frontière, limite ») fait suite aux deux premiers exercices CONFINE UNO en 2016 et CONFINE DUE en 2018, qui avaient pour but de définir les bases de la coopération binationale en cas d’événement sur le tracé du CEVA puis de tester les concepts d’intervention établis.CONFINE TRE met l’ensemble des participants dans une situation visant à les entraîner à travailler conjointement, au travers d’une simulation à l’échelle 1 :1. Le scénario développé est volontairement amplifié pour les besoins de l’exercice ; sa probabilité d’occurrence est extrêmement faible.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here