Tour de Romandie 2019

Photos et Vidéo, webmedia lactudegeneve.ch ©Christian BONZON

contact :photosvideo@bluewin.ch

L’édition 2019 du Tour de Romandie a commencé par une surprise: lors du prologue à Neuchâtel, tout le monde attendait Primoz Roglic, vainqueur sortant, mais c’est Jan Tratnik, un autre Slovène, qui lui a damé le pion. Comme en 2018, il n’a manqué qu’une petite seconde au Suisse Tom Bohli pour revêtir le maillot jaune Fromage le Maréchal (très bon 3ème chrono tout de même). La difficile première étape, Neuchâtel-La-Chaux-de-fonds, part sur des chapeaux de roues. 13 coureurs prennent rapidement la poudre d’escampette dont le Valaisan de l’équipe nationale suisse qui rafle 30 points au classement des Grand Prix de la montagne Bli Bla Blo et s’empare de ce même maillot. L’échappée est reprise à 30 km de l’arrivée, de nombreux coureurs tentent de s’échapper dont le récent vainqueur du Tour de France, Geraint Thomas, mais sans succès et c’est au sprint que Primoz Roglic s’impose et prend le maillot jaune Fromage le Maréchal! Pour la 2ème étape reliant La Chaux-de-Fonds à Morges, les observateurs prédisaient un sprint. C’était sans compter sur les talents de rouleur de Stefan Küng qui s’était échappé dès le départ, remportant le 2e Prix de l’urbanisme horloger situé entre Le Locle et La Chaux-de-Fonds et gagné la veille par Ilnur Zakarin. Le Thurgovien lâche ses compagnons d’échappée et s’impose en solitaire à Morges pour la 3ème fois de sa carrière sur le Tour de Romandie, la 3ème en solitaire et sous la pluie. L’équipe Borah Hangsrohe se console avec la 2ème place de Sam Bennett qui règle le sprint du peloton. Cette victoire permet à Stefan Küng de revêtir le maillot des sprints JouezSport. Les 160 km en trois boucles autour de Romont ont permis au meilleur jeune Banque du Léman David Gaudu de s’illustrer au plus haut niveau. Il remporte pour la première fois de sa carrière une course estampillé World Tour, et devant Rui Costa (2e) et Primoz Roglic (3e) s’il vous plaît! Grâce aux bonifications il se rapproche du maillot jaune porté par le Slovène Primoz Roglic, fâché d’avoir été tassé dans le final. Simon Pellaud arrive à conforter son maillot de meilleur grimpeur Bli Bla Blo grâce aux points glanés lors du 1er et du dernier GPM. La 4ème étape devait être l’étape reine de ce Tour de Romandie. Les organisateurs ont cependant décidé de renoncer aux cols du Jaun et des Mosses car les prévisions météorologiques annonçaient grand froid (-4°C ressentis) et des précipitations de neige. L’étape a donc été écourtée à 107,7 km avec l’ascension finale des 25 lacets de l’Alpe du Tour de Romandie. L’équipe Jumbo-Visma du leader contrôle l’échappée de près. En effet, Daniel Martinez Poveda, 22ème à 1’26 faisait partie des hommes de tête. Echappée terminée et regroupement général à 6 km de l’arrivée! De multiples attaques ont lieu mais aucun coureur ne parvient à prendre une avance définitive. Un groupe de 10 coureurs se présente à la flamme rouge pour la victoire d’étape et encore une fois, c’est Primoz Roglic le plus rapide, qui se rachète de son échec de la veille. Il reprend encore 10’’ à ses principaux rivaux grâce aux bonifications. A la veille du CLM de Genève, il compte 12’’ d’avance sur Rui Costa, 16’’ sur David Gaudu et 26’’ sur Geraint Thomas le vainqueur du Tour de France 2018. Un vent froid souffle sur la rade de Genève au moment où les favoris s’élancent pour ce contre-la-montre final de 16km. Le récent recordman de l’heure – Victor Campenaerts – réalise le meilleur temps en 20’11 ». Les favoris passent les uns après les autres au temps intermédiaire après 8km de course Tout est très serré. Aucun coureur ne se détache. Sauf quand vient le tour de Primoz Roglic, dernier à s’élancer, qui rejoint en 11’45 » à l’intermédiaire soit 30 secondes de mieux que Rui Costa et Geraint Thomas, 2ème respectivement 4ème de classement général. Et en 19’58 », c’est bien Roglic qui s’impose et relègue le spécialiste du chrono Victor Campenaerts à 13’’. Au classement général final, Roglic de la formation Jumbo-Visma s’impose avec 49’’ d’avance sur Rui Costa (UAE-Emirats) et 1’12 sur Geraint Thomas. David Gaudu finissant 5ème derrière Felix Grosssxhartner. Il ramène en Slovénie le maillot jaune fromage le Maréchal et une bonne trentaine de kilos de fromage ! Simon Pellaud remporte le classement du meilleur grimpeur et celui du coureur le plus combatif de la semaine Prodis Bli Bla Blo. Gaudu reste le meilleur jeune Banque du Léman. Roglic, avec ses 3 victoires d’étapes s’imposent également au classement des sprints JouezSport. La meilleure équipe de ce TdR est Education Firts devant Movistar et CCC. Au moment du bilan final, Richard Chassot se réjouit du bilan sportif avec comme image souvenir la déception de Campenaerts au moment où il a perdu le prologue, de même que le cri rageur de victoire de Roglic une fois franchie la ligne. L’an prochain, le TdR s’élancera par un prologue à Oron-la-Ville, et comptera une étape en forme de répétition générale des Mondiaux de Martigny 2020. Avec les prolongations des sponsoring Fromage Le Maréchal (2 ans) et Banque du Léman (3 ans), ainsi qu’un partenariat signé jusqu’en 2024 avec la Fondation Tour de Romandie, l’équipe en place peut travailler dans la continuité à poursuivre la progression de la Boucle chère aux Romands.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here