Exercice de sécurité, simulant un accident du Leman Express

©Christian BONZON

Un exercice de sécurité civile binational réussi pour le Léman Express.

L’exercice de sécurité civile CONFINE TRE s’est déroulé le 13 septembre 2019 dans un des tunnels du tronçon CEVA (Cornavin, Eaux-Vives, Annemasse), sur la zone frontière à la hauteur du Foron; il a répondu à toutes les attentes des organisateurs et des partenaires. Sa réussite vient appuyer la mise en service intégrale du Léman Express le15 décembre prochain.

#exlemex

AccidentLemanExpress
Accident Leman Express Journalistes

L’exercice de sécurité, simulant un accident de grande ampleur, avait pour objectif de tester la coopération binationale franco-suisse au service de la sécurité ferroviaire. CONFINE TRE répondait à l’exigence des autorités de surveillance suisse (Office fédéral des transports, OFT) et française (Etablissement public de sécurité ferroviaire, EPSF). Grâce au concours de plusieurs centaines de figurants, au professionnalisme et à l’expertise des membres des différents services de secours binationaux, les concepts d’intervention et d’exploitation ont pu être testés avec succès.

Bilan fictif

CONFINE TRE est le fruit d’une collaboration étroite entre les autorités du Canton de Genève, la Préfecture de la Haute-Savoie, les CFF et la SNCF, ainsi que les communes du périmètre dans lequel s’est déroulé l’exercice. Près de 30 structures ont été activées pour la gestion de l’événement et la conduite de l’exercice, répartis sur 22 sites distincts. L’exercice consistait en une simulation d’un accident de train de grande ampleur au scénario volontairement amplifié, dont le bilan fictif comptait20 personnes décédées et 105 blessés graves et près de 30 blessés légers, et plus de 600 personnes impliquées à des degrés divers.

Durant près de 8 heures, près de 900 intervenants ont évacué et secouru des figurants jouant tant les voyageurs impliqués, les blessés que les familles des victimes; des figurants finalement moins nombreux que prévu, ce qui n’a pas empêché ceux qui étaient présents, conscients des enjeux, de s’investir pleinement. Les intervenants ont également pu vérifier la pertinence et l’applicabilité des textes qui réglementent les opérations de secours. Dans le même temps, les figurants ont expérimenté le principe de l’auto-sauvetage libérant les voitures du train accidenté dans le temps imparti de manière autonome et sans aide extérieure. Aucun figurant n’a été blessé au cours de l’exercice.

Quatre personnes ont cependant souhaité, à leur demande, arrêter l’exercice selon une procédure définie d’avance. Ces figurants ont été pris en charge très rapidement par les services de secours déjà déployés pour l’exercice et ont regagné leur domicile.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here