11ème nuit de la longeole à Aire-la-Ville(GE)

Soirée dégustation de différentes longeoles IGP organisée par l’amicale des sapeurs pompiers d’Aire-la-Ville. Un des produits emblématiques du terroir genevois !

longeole068
Soirée dégustation de différentes longeoles IGP organisée par l'amicale des sapeurs pompiers d'Aire-la-Ville. Un des produits emblématiques du terroir genevois ! A la Salle Polyvalente d'Aire-La-VilleOrientation: 1
« 1 de 32 »

11èmenuit de la longeole à Aire-la –Ville (GE)

Connaissez-vous la longeole , ce saucisson typiquement genevois ?

 

Aire-la -Ville lui consacre depuis 11 ans un nuit entière de festivités.

Cette année les sapeurs pompiers de ce village de la champagne genevoise, ont organisé une nuit de festivités et de dégustations dans la salle polyvalente d’Aire-la Ville, village où la longeole est particulièrement appréciée.

Pendant qu’elle cuit à feu doux environ 3heures, en fonction de son calibre et de son poids, les invités peuvent parcourir le marché de produits du terroir, deviser et boire l’apéritif au son des cors des Alpes et de l’ensemble de cuivre qui a su mettre l’ambiance en faisant chanter les convives.

Si l’on s’approche des cuisines, on découvre les collaborateurs de Jenny Traiteur qui s’activent efficacement à dresser les nombreuses assiettes.

 

 

Mais que savons-nous de la longeole, qu’est-ce qui la caractérise et d’où vient-elle ?

 

C’est une saucisse non fumée à base de lard et de viande de porc, de couenne, de graines de fenouil obligatoires, de sel et de poivre blanc.

Elle est immergée complètement dans un bain d’eau qui ne bout pas mais que l’on maintient frémissante pendant 3 heures environ. Elle en ressort de couleur rose, prête à la consommation. Elle est le plus souvent accompagnée d’un gratin de cardons, produit typiquement genevois lui aussi.

 

L’histoire raconte qu’elle aurait été inventée, il y a plus de 300 ans par le Père Longeot, moine de l’Abbaye du Pommier.

 

Cependant, on trouve sa trace écrite dans le Livre de Recettes Genevoises 1825 (cf. Jean Lamotte : 2000 p.22)

En cherchant en amont, son nom figure dans le glossaire de A-J Gaudy- Lefort, publié à Genève en 1820.

 

On suppose qu’elle fut introduite au moment du Second Refuge (1685-1759 , période qui voit arriver de nombreux réfugiés pour cause de religion). Cette immigration durera jusqu’à la seconde moitié du 18èmesiècle.

Cette hypothèse semble tout à fait plausible puisque la Longeole reste limitée à la Région Genevoise (aux terres de la République rattachées à Genève en 1816 où les genevois possèdent de nombreuses propriétés foncières)..

La longeole n’a pas essaimé au-delà du territoire genevois du côté suisse.

Actuellement, on la retrouve à Genève et dans le Nord de la Haute-Savoie.

 

Si ce produit n’a pas disparu, c’est qu’il est doté d’une appellation IGP (Inscription au registre fédéral des indications géographiques contrôlées depuis 2009).

On constate aujourd’hui un regain d’intérêt pour ce produit typiquement genevois.

 

Une manifestation qui lui consacre toute une nuit depuis plus de 10 ans n’y est certes pas étrangère..

A la Salle Polyvalente d’Aire-La-Ville le 2 février 2019.

 

photos et vidéo©lactudegeneve.ch

contact : photosvideo@bluewin.ch

texte :Danielle Foglia-Winiger

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here